Accueil

Collectif pour l’élévation d’un Mur à la mémoire des Déportés de la Sarthe

En avril 2015, la République Française a commémoré le 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration. Dix sept associations sarthoises ont souhaité élever un «Mémorial des Déportés de la Sarthe» pour rappeler les noms de ces femmes et de ces hommes qui ont été internés dans les camps de concentration et les prisons du Reich, ont souffert, victimes de l’idéologie et de la barbarie nazie et, pour nombre d’entre eux sont morts, dans ces camps ou ces prisons.
Aujourd’hui, la liste des noms des Déportés a été établie et validée par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
Figureront sur ce monument les noms des Déportés nés en Sarthe.
Figureront également sur le monument les Déportés ayant habité en  Sarthe ou ayant eu une activité professionnelle en Sarthe ou ayant fait de la Résistance en Sarthe ou ayant été arrêtés en Sarthe ou ayant transité par une prison ou un camp en Sarthe au moment de la seconde guerre mondiale (1939-1945), quels que soient le lieu de leur arrestation et le motif de leur déportation (répression ou persécution).
Les noms sont classés en ordre alphabétique et précédés du prénom. Le nom qui figure sur le monument est celui connu au moment de l’arrestation. Ainsi pour les femmes il peut s’agir du nom de jeune fille ou du nom de mariage.
Les Déportés non revenus sont repérés par un point situé entre le prénom et le nom. L’âge des enfants de moins de seize ans est indiqué.
La liste peut, du fait des travaux de recherche, être amendée.

Le projet architectural

L’aquarelle en haut de page représente la vue future du monument.

Le Mémorial se situera au Mans autour de l’actuel Monument de la Résistance, Place Aristide Briand. Prenant appui sur le banc actuel entourant le monument, il sera constitué d’une peau extérieure en plaques d’acier brossé d’une longueur totale de 30 mètres  et d’une hauteur de 0,80 mètre. Ces plaques, découpées au laser, comporteront les prénoms et noms des 1 503 Déportés de la Sarthe dont 81 enfants de moins de 16 ans, répartis en colonnes par ordre alphabétique. Sur la partie centrale du Monument seront gravés l’inscription «Mémorial des Déportés de la Sarthe » ainsi qu’une notice explicative. En cas d’oubli éventuel de noms, un espace vierge permettra une mise à jour à la suite des colonnes établies.

L’inauguration du monument aura lieu le dimanche 28 avril 2019.

Les 17 associations du Collectif

  • Amicale des Orphelins du Réseau Hercule Buckmaster de la Sarthe
  • Association « Les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Délégation Territoriale de la Sarthe » – AFMD-DT72
  • Association des « Combattants Volontaires de la Résistance de la Sarthe » – CVR
  • Association des « Déportés, Internés et Familles de disparus de la Sarthe » – ADIF Sarthe
  • Association des « Déportés, Internés, Résistants et Patriotes de la Sarthe » – ADIRP Sarthe
  • Association « pour les Études sur la Résistance Intérieure Sarthoise » – AERIS
  • Association des Membres de l’Ordre National du Mérite – Section de la Sarthe
  • Association des Officiers de Réserve de la Sarthe
  • Association Homogène du Mans
  • Association Républicaine des Anciens Combattants et Victimes de Guerre – ARAC
  • Association des Sous-Officiers de Réserve de la Sarthe
  • Comité du Souvenir du pont Coëffort-Châteaubriant
  • Communauté Israélite de la Sarthe – CIS
  • Société des Membres de la Légion d’Honneur – Section de la Sarthe
  • Société Nationale d’entraide des Médaillés militaires – Section de la Sarthe
  • Le « Souvenir Français, Délégation Générale de la Sarthe » – SF Sarthe
  • Union Nationale des Combattants

Les deux associations mandatées par le Collectif pour assurer la gestion courante du CMDS sont :

  • L’AFMD-DT 72
  • Le Souvenir Français de la Sarthe

Les contacts

Pour les questions générales sur le projet :

  • Jean-Pierre MONNIER, AFMD-DT72 : afmd.dt72@orange.fr
  • Eric GOISEDIEU, Souvenir Français : 72@dgsf.fr

Conclusions

Après plusieurs années de recherches historiques le recensement des déportés de la Sarthe définis selon des critères précis est achevé.

Les critères :

  • NATIFS DE LA SARTHE (Référencés sur le mémorial FMD et/ou vérifiés dans les mairies au cas par cas afin de compléter ou corriger des erreurs)
  • ARRETES EN SARTHE (Habitant en Sarthe et déportés depuis la Sarthe) et emprisonnés dans un camp de concentration ou un kommando associé.
  • ARRETES EN SARTHE et emprisonnés en Allemagne dans une Prison ou une forteresse.
  • ACTIONS EN SARTHE (Arrêtés hors Sarthe mais la résidence en Sarthe….cas des arrestations dans les départements limitrophes, 49, 37,53…)
  • ARRETES EN ALLEMAGNE (STO, travailleurs libres et prisonniers de guerre ayant contrevenu aux lois du Reich) et internés dans un camp de concentration
  • VICTIMES DE PERSECUTIONS (Juifs passés par la Sarthe avant et après leur arrestation.)

Il a été trouvé 1502 noms comprenant 404 déportés de persécution ( les Juifs) dont 81 enfants et 1098 déportés de répression (comprenant les Résistants).
La  méthode de travail retenue a été de partir des listes existantes et de les confronter aux documents d’archive. Les recherches ont été entreprises par exemple aux Archives Départementales, au service Historique des Armées à Caen,  dans la base de données de la FMD fournie par les historiens de la Fondation ainsi que du Mémorial de la Shoah et du site de Yad Vashem. Mais il a fallu de plus analyser des témoignages et des documents historiques certifiés. Le respect strict des critères a conduit à réexaminer certains noms et soit à les retenir soit à les exclure en fonction des éléments trouvés.
Chaque nom est référencé par des sources croisées, fiables et concordantes.
Cette liste a été soumise à la Fondation pour la Mémoire de la Déportation qui l’a approuvée.
Ce sont ces noms qui figureront sur le Mémorial des Déportés de la Sarthe. Ils correspondent à l’état actuel de nos connaissances mais, en cas de découvertes ultérieures, il sera possible de rajouter ceux retrouvés dans l’espace vierge prévu à cet effet.

haut de la page